• Nature Nature

    Nature Nature

     

     


  • Un joli petit papillon de nuit. 

     Nous  avons, chaque année, la visite de jolis petits papillons de nuit. Question papillons, nos chats ont l’habitude d’en faire leur régal, mais il y a certaines sortes de papillons qu’ils boudent, ils n’y touchent pas. Il y en a un en particulier qui rentre dans la maison la nuit et fait beaucoup de bruit. Il est très joli et nous avions envie de l’observer, de l’étudier, de savoir de quoi il se nourri, comment est sa chenille…

     

    Un beau matin, quelle surprise nous avons eu en ouvrant la porte !!!!!

     

     Un couple de ces fameux papillons s’était installé sur l’encadrement du haut de la porte d’entrée sur la véranda  et  étaient accouplés … nous avons vite pris des photos…et dès le lendemain, la femelle commençait à pondre !!! Quelle aubaine.

     

     Nous avons donc été prendre un terrarium pour y installer quelques œufs afin de les observer chaque jour et prendre des photos. C’était extraordinaire de la voir pondre, de voir de quelle manière elle procédait pour installer ses œufs. Elle les empilait bien soigneusement sur plusieurs couches. Nous n’avons pas pu compter les œufs mais ils sont en très grand nombres !   

     

    Nous ne savions strictement rien sur ce papillon, ni son nom, ni à quoi ressemblaient ses chenilles, ni de quoi elles se nourrissaient… rien de rien, nous ne savions rien !

     

    C’est là qu’a commencé une super aventure non seulement pour l’observation, mais aussi pour faire des recherches afin de trouver à qui nous avions affaire, pour faire des photos et vidéos chaque jour et prendre des notes! Que de rigolades avec ces chenilles. Ah ! On peut dire qu’elles nous on fait pleurer de rire. Cette aventure nous a demandée beaucoup de temps, de patience et d’attention mais nous avons appris beaucoup de choses que nous voulons vous partager.

     

    Aujourd’hui je vous partage la première partie du travail fait sur ces papillons et ses bébés. Je n’ai pas encore fini mais dès que possible, je vous communique la suite.

     

    J’ai l’intention aussi, dès que possible, de faire un assemblage avec les vidéos que nous avons pris car il y a des passages vraiment drôle, notamment lors de l’éclosion des œufs quand les larves quittent l’encadrement de la porte pour aller faire leur vie dans le jardin. On pourrait nommer ce moment : «  l’évasion » et la musique de « mission impossible » allait parfaitement avec.

     

    cliquez sur l'icône "Fenêtre externe" qui se trouve en haut à droite sur le document pour avoir le document en grand dans un nouvel onglet.

    vous pourrez, si vous le voulez, le télécharger. Un joli petit papillon de nuit.

     

     

     

     

    Pour la 2ème partie c'est par ICI 


    3 commentaires
  •  

     Etude de la permaculture et  création au jardin d’une butte sandwich selon une méthode de permaculture.

     Items du socle commun abordés :

    SVT 

          -  compréhension des fonctions des êtres vivants et du fonctionnement de la planète.

          - occupation des milieux de vie -  

         - Développement durable –écologie -économie.

         - Observation de la nature et de son fonctionnement...

         - Alimentation et hygiène de vie.

    TECHNOLOGIE

     

     -  Organisation du travail.

     -  Utilisation des outils et matériaux. 

    -       Réflexion et inventivité pour l’arrosage et la gestion du temps. 

     

    MATHÉMATIQUE

     

       -  Calculer les dimensions et établir la position de la bande à créer selon l’espace utilisable dans le jardin.

    FRANÇAIS 

        - Production de texte.

        - Vocabulaire.

     

    Cela a aussi permis d' utiliser la recherche sur internet et d'affiner les raisonnements,   d' être actif dans son travail et d'acquérir de plus en plus d'autonomie dans la réflexion, d'utiliser des programmes informatique pour la confection d'images avec textes afin  de faire un exposé et le publier sur le blog.

    voici son travail

      

    La  permaculture  

     

    La permaculture est un ensemble de manière d’agir respectueuses de l’environnement et de la biodiversité des espaces.

    C’est prendre son temps pour observer,La permaculture

     comprendre et connaître.

      C’est une manière de faire, de cultiver et de vivre en respect avec la nature et ses habitants et de faire des économies La permacultured’énergies et d’argent.

     

     

     

     

     

    L’un de ses buts est de recréer une diversité d’espèces végétales et animales qui s’entraident ;

     

    - Certaines éloignent par leurs odeurs les insectes, d’autres attirent des insectes pollinisateurs, d’autres font de l’ombre et protègent les plus faibles et d’autres peuvent servir de tuteures.
    - Il y en a aussi qui par leurs racines apportent de l’azote, font fuir les bêtes indésirables...

     

    -  Cela permet également de respecter les  multitudes de petites bêtes qui sont logées dans le sous-sol et qui ont une activité très importante car elles se nourrissent des végétaux morts et des déchets de cuisine et font du fumier .Comme elles habitent sur place elles creusent des galeries et aèrent la terre. 

    Lorsque la terre est sans cesse labourée et retournée,  les couches du sol sont chamboulées et la vie de toute cette faune souterraine est grandement perturbée et souvent même détruite, et cela demande un long moment avant que tout soit rétabli.

    C’est pourquoi il est préférable, pour travailler la terre, de prendre de grandes précautions et de le faire le moins souvent possible. 

     

     Il vaut mieux détasser la terre, qui est devenu compacte, avec une fourche ou une grelinette sans la retourner, comme ça on ne modifie pas la structure (les couches) du sol et on ne détruit pas les lieux de vie . En plus nous nous fatiguons moins et cela nous fait moins mal au dos !!!!!

     

    La permaculture

    Il ne faut pas se contenter de jardiner sans  produits chimiques mais il faut utiliser des semences non génétiquement modifiées si possible !!! Tout faire pour préserver les plantes et les animaux qui deviennent rare et en voie de disparition et de faire des semences bios sans aucuns produits chimiques. 

     
    Un autre de ses buts est de ne plus empoisonner la terre et ses habitants en délaissant tout désherbants, pesticides, engrais chimique...  La permaculture
     
     
    …et adopter d’autres méthodes :

    -  les purins  à la place des pesticides chimiques et fertilisants chimiques  selon le stade du purin…les purins peuvent êtres utilisés soit comme fertilisant soit comme insecticide.

    -les paillis …le paillis permet de maintenir une fraîcheur et une humidité en protégeant du soleil direct et donne de la nourriture pour certaines bêtes. Il permet de ne pas utiliser de désherbants et supprime une grande partie du travaille de désherbage car il empêche l’invasion trop rapide des herbes .

    -le composte, déchet de cuisine (épluchures crues, Fruits et légumes pourris ou trop mûres pour êtres consommés.

     

    -  on peut aussi utiliser de la cendre de bois ( bois non traités et non peint) en amendement qui apporte des minéraux et oligoéléments (sels minéraux, de la silice, du potassium, du calcium sous forme de chaux, du magnésium et du phosphore)

    -  Des éléments fertilisants dont les plantes ont besoin pour développer leurs feuillages, de beaux fruits et se prémunir naturellement des maladies et parasites tel que l'oïdium (champignons); pucerons...      

    Ces éléments sont puisés dans le sol par les racines. En apportant des cendres, nous aidons nos plantes et les nourrissons. Les cendres enfouies apportent potassium et phosphore au jardin.

     Et bien évidement purins - paillis - fumiers - compost et déchet de cuisine ainsi que  les cendres sont tous des éléments  naturels

     

    Cela permet donc de nous donner une alimentation saine et un lieu de vie sain comme cela a été crée avant que tout soit déréglé et pollué.

     

    Faire une Bande ou butte en permaculture demandera au départ un travail d'aménagement mais vous n’aurez pas à renouveler cette opération tous les ans ! Selon le bois que vous aurez mis, cela peut rester plusieurs années. Vous aurez juste à détasser la terre ( sans la retourner) pour replanter.

    Voici maintenant, en images avec explication de chaque étape, comment procéder…

     

     

     La permaculture
     

    La permaculture

          1-      On retire la terre de surface pour la mettre de coté.

          2-      La terre retirée est mise sur une bâche pour mieux la récupérer plus tard et pouvoir  réinstaller la terre de surface au-dessus.

          3-     On tapisse le fond du trou avec du carton ayant le moins d’encre possible. En se décomposant, le carton favorise la production de champignons  qui aident à tout décomposer.

          4 et 5-    On installe le bois, gros et moyen, et on comble le vide avec des petites branches. En ce décomposant, le bois apporte des nutriments à la terre et aux futures plantes. 

          6 et 7-    On met de la paille et des feuilles pour un bon humus

    La permaculture

    8-     On rajoute du fumier pour ces nutriments

          9-     De la cendre pour faire un barrage pour tout ce qui est courtilières et autres animaux qui mangent les racines des tout jeunes plants et pour ajouter les nutriments et oligoéléments  de la cendre

          10-     On met des herbes vertes pour la chlorophylle et l’azote. 

          11-     On remet d’abord la terre de profondeur et on remet la première couche sur le dessus pour bien garder l’ordre des couches de terre.

    La permaculture

     

    La permaculture

     

    Bon, mais le travail ne s’arrête pas là!!!

    Sachant qu’il faudra arroser de temps en temps

    Je vais tenter une expérience

    Pour gagner du temps à l’arrosage…

     

     La permaculture

     La permaculture

    Installation du système D de touchatou'Ben  pour l'arrosage gain de temps avec tuyau branché sur une citerne de récupération d'eau de pluie. 

    La permaculture

     

    La permaculture

    Bon ben  vous n'avez plus qu'à .....

     


    7 commentaires
  •  

    Un jolie petit papillon de nuit. 2ème partie

    Et voici la suite de notre aventure avec notre joli papillon de nuit.

    Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir le début ou qui ne s'en souviennent pas bien, vous trouverez la première partie  ici

    Vous avez de quoi piocher des informations dans  les  PDF 1 et 2 si vous avez envie de faire un exposé.

     

    Ce document vous permettra de travailler en :  

    SVT – GÉO FRANÇAIS  avec recherche du vocabulaire …

    et plus selon inspiration…

     

    Un jolie petit papillon de nuit. 2ème partie

     

    L’aventure à commencé le 05 novembre 2013 avec l’accouplement et la naissance du  dernier papillon de cette ponte à eu lieu le 07 mars 2014. Au mois d’Avril nous avons mis dans le terrarium une chenille trouvée dans le jardin afin de la surveiller pour servir de témoin afin de  confirmer le nombre de jours entre la chrysalidation et la naissance du papillon. L’aventure à pris fin le 04 mai 2014…soit en tout 6 mois.

    Cela a demandé beaucoup de temps et de travail.

     

     

    - Il a fallu surveiller chaque jour.

    -Chaque jours, renouveler la nourriture et enlever celle qui n’était plus bonne afin de ne pas faire de pourriture dans le terrarium.

    -Il a fallu vaporiser un peu d’eau de temps en temps afin d’humidifier légèrement le lieu de vie pour le bien être des chenilles.

    -Il est arrivé une fois où nous avons dû faire un total nettoyage: changer la terre et remettre de nouvelles  plantes. Pour cela nous avons dû déménager délicatement les chenilles pour les remettre, après renouvellement, dans le terrarium.

    -Chaque jour, prendre des photos et vidéos et les classer au fur et à mesure afin de ne pas perdre le fil pour pouvoir monter par la suite ce document qui a été très long à faire : revenir sur chaque dossiers, choisir les photos pour constituer les montages images avec leurs commentaires. 

      

    Nous en tirons une grande satisfaction non seulement parce que l’aventure a été formidable et que nous avons appris beaucoup, mais également parce que nous ne trouvons pratiquement rien sur internet au sujet de ce papillon et nous fournissons un document riche, intéressant et agréable à regarder.

     

    Un jolie petit papillon de nuit. 2ème partie

     

     

     

    pour finir je vous partage des liens vers des vidéos sympas, il ne s'agit pas de du même papillon mais ça n'est pas moins intéressant et cela complète notre sujet en attendant de pouvoir monter nos vidéos.

                                       -         Métamorphoses chenille papillon :   

    https://www.youtube.com/watch?v=anzoSF_DYc8 

    -         vidéo du cycle de la vie du papillon ecole.wmv 

    https://www.youtube.com/watch?v=JiFFxj2dkLs 

         -   Une chenille de machaon se transforme en chrysalide  

     https://www.youtube.com/watch?v=vYdHoPQZ2zQ 

             -       Transformation du monarque - Charme de la nature  

      https://www.youtube.com/watch?v=pWXfhRVYyZQ 

     

    Bon, je retourne à mes observations !  sarcastic

    Un jolie petit papillon de nuit. 2ème partie


    votre commentaire
  • chenille et papillon sphinx de la tomate

    chenille et papillon sphinx de la tomate

     

    Il y a 10 jours, Touchatou’Ben m’a fait un joli bouquet .

    Je dois dire que j’aime beaucoup avoir

    des bouquets dans la maison, surtout

    ceux que mes enfants me font.

    Mais ce bouquet là est particulier…

    Il est plein de vie !

    Bon, j’en conviens, tous les bouquets sont plein de vie!!!

     

    Mais celui-ci plus encore… 

    Nous  y avons découvert, tranquillement installée,

    une minuscule chenille du sphinx de la tomate

    entrain de se régaler avec les feuilles d’une des plantes

     

    de mon bouquet !!! 

    Hier, en venant la regarder, nous avons constaté qu’elle venait

    juste de muer et elle s’est mise à manger sa mue.

     

    Voici les premières photos.

    vous pouvez apercevoir sur la mue, sa petite queue ! smile

    chenille et papillon sphinx de la tomate

     

    Il y a un an et demi nous en avions trouvé une adulte.

    Bien-sûr , nous l’avions installée dans le terrarium

    et un mois plus tard nous avons vu la papillon.

     

    chenille et papillon sphinx de la tomate

     

    C’est super d’en avoir une, bébé, nous allons pouvoir

     l’observer :

    -  Connaitre sa plage alimentaire.

    -  voir le nombre de fois qu’elle mue.

     

    - au bout de combien de temps elle chrysalide. 

    Et maintenant que ‘Ben a un super appareil photo

    Ça va être génial… pour les gros plans, pour les vidéos…  yes

     

                           Ceci partagé, à plus-tard ! tongue

    chenille et papillon sphinx de la tomate

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Les  Baleines  à  bosses  

     

    Les  Baleines  à  bosses  arrivent dans nos eaux.

    Peut être arriverons nous à les voir et faire un petit reportage.

     

    Je l'espère !!!

     

    En attendant  voici quelques infos :

     

    "Les eaux  martiniquaises  accueillent plusieurs espèces de mammifères marins. Le  sanctuaire  Agoa leur assure une protection  renforcée.

    Les  baleines  à  bosse  arrivent  dans les eaux  d’Agoa  pour  se  reproduire et mettre bas, elles  doivent y être  tranquilles. Tous  les ans,  c'est le même rituel, elles fréquentent  nos eaux chaudes et paisibles des Antilles pour mettre bas et s’accoupler."

    Qu’est ce que le sanctuaire Agoa ?

    Le  sanctuaire  Agoa  est  une  aire marine protégée  dans  les Antilles françaises  où  la  Commission baleinière internationale  a banni  tout  type  de chasse  à  la baleine  commerciale.

    C'est  l'un des trois sanctuaires désignés  par  la  commission,

     les autres étant le  sanctuaire baleinier de l'océan Austral  et  le Sanctuaire baleinier de l'océan Indien.

    Ce  sanctuaire  a  été créé   le 5 octobre 2010  lors  de  la Commission baleinière internationale  de  Montego Bay.

     

    Depuis  le  25 octobre 2012,  le sanctuaire Agoa  est reconnu comme  aire  spécialement  protégées  d’importance  caribéenne  au titre  de la  convention internationale de mer régionale de Carthagène de 1983

    Voir plus ici :   http://www.martinique.developpement-durable.gouv.fr/le-sanctuaire-des-mammiferes-marins-agoa-labellise-a269.html  

     

     

     

     

     

     

    Et voici d'autres infos

    http://martinique.la1ere.fr/2016/01/21/les-baleines-bosse-arrivent-aux-antilles-324171.html

     

    à bientôt

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique